"Euro : l'échec interdit", ainsi titre le quotidien Les Echos pour souligner les difficultés de l'Europe à trouver une solution pour l'aide à la Grèce ; la photo de Tobias Schwarz (reuters ©) qui illustre la une attire l'oeil.


sarkozy merkel grèce


On y voit un bel axe latéral droit (la tête penche à droite) de Sarkozy qui marque la rigidité de ses positions et l'envie d'en découdre (la bouche est ouverte), le sourcil froncé. La partie gauche du corps est avancée, Sarkozy cherche les voies de la séduction (au sens large du terme) pour convaincre sa partenaire.

Merkel offre un splendide axe sagittal supérieur (la tête est relevée), soulignant sa volonté d'ascendant ; l'index est levé, indiquant qu'elle a un point de vue à défendre et qu'elle le fera entendre expressément. C'est la partie droite de son corps (voir épaule) qui est prépondérante, il y a un souhait de performer.

Nous n'aimons guère en synergologie commenter les seules images, car la nature du contexte verbal et le corps en mouvement sont le fondement de notre travail et de notre outil ; et en même temps, il est parfois des images qui synthétisent parfaitement à elles seules toute une histoire ; la une des Echos du jour est de celles-là ; d'ailleurs, sans être spécialistes de la communication non verbale,, les bons photographes sentent ce que les synergologues savent.

Ah, on voit aussi une main baissée, le doigts un peu refermés, derrière le (grand) drapeau européen, une incongruité photographique, mais ça, admettons que ce n'est pas très synergologique :)

 

Crédit photo © Tobias Schwarz / Reuters / Les Echos du 21 juillet 2011

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0