langage corporel communication non verbale politique

 

Pourquoi certains hommes politiques sont-ils plus charismatiques que d’autres ? Leur langage corporel peut-il trahir leur véritable pensée ? Expériences à l’appui, ce documentaire analyse dans le détail les gestes et postures des grands de ce monde.

Pour les psychologues et les spécialistes des neurosciences, le langage corporel des hommes politique est aussi important que leur discours. Il participe au charisme de l’individu et le crédibilise, ou non, aux yeux de son auditoire. Outre la cohérence des propos, un grand nombre de facteurs entre en jeu pour convaincre les électeurs du bien-fondé d’une action politique : les expressions faciales, la démarche, la voix, le débit de parole, les gestes et le maintien, entre autres. Il ne faut qu’une seconde à la partie émotionnelle du cerveau humain pour traiter toutes ces informations et rendre un verdict quant à la crédibilité de l’orateur.
 

Ainsi, Ronald Reagan ou Jacques Chirac, très souriants, apparaissent heureux et rassurants à une majorité de spectateurs tandis que Nicolas Sarkozy ou George W. Bush renvoient une image de tristesse et d’anxiété car souvent tendus. L’impression globale laissée par un homme politique peut se jouer à très peu de choses comme le démontrent les différents scientifiques intervenant dans ce documentaire. Parmi lesquels, Paul Ekman. Depuis Mussolini jusqu’à Barack Obama en passant par Adolf Hitler et Margaret Thatcher, ils analysent les différents langages corporels de politiciens et leur évolution au fil des décennies.

Quelques enseignements :

C'est surtout notre système limbique et émotionnel qui réagit en moins de deux secondes, comme les primates, à un congénère, homme ou femme politique, et qui nous le fait paraître anxieux, dominant etc Les travaux de Roger Masters sur l'héritage primatologique en témoignent. Savez-vous aussi que les chimpanzés mâles pour être plus populaires et influencer les autres membres du groupe embrassent plus fréquemment les enfants quand ils ont des motifs de recueillir des faveurs ? Transposé à une campagne électorale...

Les émotions sont mélangées surtout dans les émotions négatives. Autorité, énergie et joie contribuent à la perception du charisme.

Sur la voix, en-dessous de 140 et au-dessus de 180 mots par minute, la crédibilité est entamée selon les psychophonologues, tels Jacques Bonhomme.

Le visage asymétrique (sourcils, bouche...) de Bush est passé au crible, lui qui mélange beaucoup les émotions dans son discours avec des éléments de tristesse.

Les femmes sont plus souriantes en poltique et expriment moins leur autorité, les hommes sont dans la lignée primatologique de recherche de codes dominants, les femmes, dans l'empathie. 



[émission TV - communication non verbale] Le... par synergologie

 


Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0