Il y aurait beaucoup à dire tout au long de ces deux heures puisque le langage corporel vient accompagner le discours, ou le renforcer, le contredire, ou le nuancer ; bref, on ne peut pas ne pas informer non verbalement parlant.

Le Figaro a eu la bonne idée de réaliser un court montage avec les moments forts du deuxième débat de la primaire citoyenne de gauche, ce mercredi 28 septembre 2011.

On retiendra naturellement les yeux au ciel de Montebourg face à un Valls qui martèle "je suis de gauche". Tout le monde aura compris.

 

yeux ciel montebourg valls accrochage

 

Dans la foulée, un sourire unilatéral gauche indique l'agacement du partisan de la VIe République.

 

moue agacement montebourg valls accrochage

Et aussi ce moment où Royal lance à la cantonnade : "moi je veux inscrire dans la loi l'interdiction des licenciements boursiers". les micro-réactions des uns et des autres offrent une diversité parlante : Hollande doublement vigilant (sourcil gauche surélevé et axe latéral droite - la tête penche à droite), Aubry effectue un geste de recadrage et d'apaisement (la main gauche rajuste les cheveux autour de l'oreille), Montebourg se tend (tête à droite et oeil droit), analysant la poitevine qui chasse sur ses terres, Valls ferme les yeux et ses lèvres rentrent à l'intérieur de la bouche - la fameuse bouche en huître synergologique -, sans doute le plus indisposé par le propos.

 

debat primaires PS deuxième

 

Dans l'idéal, il faudrait être tout au long du débat sous ce dispositif de tournage en mozaïque pour un expert de la communication non verbale

Cet épisode acte une différence avec le premier débat : le retour surprise de Ségolène Royal, nous avions évoqué la partie gauche de son visage portant dissymétrie par rapport à la droite (l'intérioroté face au visage social), et la marque d'un côté gauche amer, tandis que la droite s'efforce de paraître encore y croire. Il semblerait que, telle un phénix, elle ait repris des couleurs (au propre et au figuré à voir sa veste "rouge passionata" qui tranche avec ses petits camarades) dans le (presque) dernier tournant de cette compétititon interne.

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0