Albert II : un roi peu expressif mais qui sait ce qu’il veut

Le dernier discours du Roi Albert II est marqué par la sobriété alors même qu’il est réputé joyeux drille et bon vivant. Dans les premières secondes, un rictus de la bouche nous révèle un moment d’émotion et de parte de contrôle, sans doute à la pensée des circonstances de sa propre arrivée au pouvoir, relatée peu après. Il présente à la caméra la partie droite de son visage, marquant non consciemment la solennité du propos. Ses mains resteront immobiles, comme une figure imitative de l’inébranlabilité de la monarchie, posée comme un pilier, un îlot de stabilité dans une Belgique souvent agitée et qui fut désemparée par des mois de flottement gouvernemental. Il n’y a chez le Roi aucun mouvement de sourcils qui soulignent pourtant ce qu’il y a d’important dans un discours, autant qu’ils participent de la perception que l’opinion peut avoir d’un bon communicant.

 

abdication belgique albert philippe

 

Cohésion politique et dialogue social

On lit toutefois à travers les mouvements subreptices des pouces, symbolisant l’implication du « je » de l’égo, les préférences et les espérances du souverain. Le statut ouvriers/employés, les réformes sociales, la protection des plus faibles (voir les pouces s’agiter à 8’42), la justice sociale semblent des sujets particulièrement importants pour lui. Dans le domaine culturel, il évoque « de nombreux talents dont nous pouvons êtres fiers », ses deux pouces joignent, ce sujet lui semble vraiment déterminant à faire entendre. Enfin, la qualité du dialogue pour la « cohésion » considérée comme « vitale » amène Albert II à des mouvements de tête vers le haut, soulignant  un attachement pour lequel il a pu et pourrait encore donner de sa personne plus fortement. Son invitation à « croire en l’Europe » conduit aussi à augmenter la mobilité du haut du corps, ces deux sujets sont immanquablement de son point de vue les clés pour l’avenir. C’est ce que l’opinion peut, non consciemment, percevoir, même si la ferveur de son souverain est peu démonstrative.

 

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :